fbpx

Zinc : Vertus, indications et utilisations

ZINC

On a longtemps cru que le zinc qui n’est présent qu’en très faible quantité dans notre organisme était dépourvu de vertus. Pourtant depuis qu’il a finalement été synthétisé dans les années 1960 les études qui ont pu être menée n’ont cesser de démontrer sont importance. Aujourd’hui on connaît presque parfaitement son rôle, ses vertus et les apports dont nous avons besoin. C’est ce que nous allons détailler.

Quel est le rôle du zinc dans notre organisme ?

 

Le zinc se trouve à l’état de trace dans notre corps, en moyenne une personne à 2,5 g de zinc dans son organisme ce qui ne représente qu’un pourcentage infime. Pourtant le zinc à un rôle prépondérant sur celui-ci. Il agit sur l’activité de plus de 200 enzymes. On retrouve la trace du zinc dans tous nos tissus corporels et essentiellement dans nos muscles, nos os, notre foie, notre peau et notre cerveau. Il participe activement à notre système immunitaire, il permet de stopper les radicaux libres et a donc un fort pouvoir antioxydant. Il contribue à l’éclat de la peau et des cheveux, agit sur le métabolisme des protéines et des graisses et permet aussi de stabiliser certaines hormones. Son rôle est donc primordial à notre organisme.

 

De combien de zinc à ton besoin par jour ?

 

Zinc oligo éléments

Comme nous venons de le voir le zinc est présent qu’en infime quantité et même s’il est difficilement stockable par notre organisme nos besoins en zinc sont faibles mais indispensable. Il faut également faire très attention à une surconsommation car nous l’aborderons par la suite mais des excès en zinc sont aussi néfastes que des carences.

  • La quantité moyenne définit est de 10 mg de zinc par jour ce chiffre est à affiner en fonction de notre âge, de notre sexe et de nos habitudes alimentaires.
  • Pour les bébés de 1 à 3 ans la quantité recommandée est de 8 mg, pour les enfants de 4 à 9 ans elle est de 11 mg, de 10 à 12 ans nos besoins sont de 13 mg.
  • Ensuite cela varie selon les sexes les adolescentes de 12 à 19 ans ont un besoin de 11 mg tandis que les garçons auront un besoin plus important de 14 mg

Chez l’adulte cela varie également en fonction des sexes mais aussi de l’alimentation

  • Hommes avec une alimentation riche en produit animal : 9,4 mg
  • Homme avec une alimentation plus riche en produit végétal : 14 mg
  • Femme avec une alimentation riche en produit animal : 7,5 mg
  • Femme avec une alimentation plus riche en produit végétal : 11 mg
  • Enfin les femmes enceintes ont un besoin supérieur : 16 mg. C’est encore plus le cas pour les femmes allaitantes 23 mg.

Ce qu’il faut retenir c’est que le besoin est plus important chez les hommes que chez les femmes. Sauf si elles sont enceintes ou allaitantes dans ce cas leurs besoins explosent. Enfin les personnes suivant un régime riche en végétaux ce qui comprend les régimes végétariens et végan auront un besoin accru comparé aux personnes avec un régime omnivore.

Quelles sont les sources de zinc dans notre alimentation ?

 

S’il est peu présent dans notre organisme, il est encore plus difficile de le trouver dans notre alimentation quotidienne c’est pourquoi une supplémentation en zinc est souvent indispensable.

Cependant on le retrouve très fortement dans les huîtres 21,3 mg/100 g. Il est également très présent dans la plupart des huiles (amandes, arachides, olives…)

Pour le reste voici les autres sources possibles :

  • sources alimentation zincDans les viandes et notamment le bœuf ainsi que dans le foie de veau ou d’agneau entre 6 et 10 mg/100 g
  • Dans certains fromages parmesans, maroilles, morbier, comté entre 5 et 9 mg/100 g
  • Dans les noix comme la noix de cajou ou de pécan de 4 à 5 mg / 100 g.
  • Enfin le zinc est également présent dans le pain complet entre 3.5 et 4 mg/100 g.

À l’énoncer de ces aliments on comprend rapidement pourquoi les personnes suivant un régime végétal ont un besoin accru en zinc sa présence étant surtout dans les produits d’origine animale.

Quelles sont les différentes formes de Zinc ?

 

À l’état de complément le zinc se retrouve sous différentes formes car à l’état brut il serait automatiquement rejeté par notre organisme il a donc besoin d’un transporteur tout comme le magnésium afin d’être assimilé par celui-ci. Nous allons donc décrypter les différentes formes avec leurs avantages et leurs inconvénients :

  • Pidolate de Zinc : Il s’agit d’un transporteur très présent dans les végétaux il est issu du PCA acide pyrrolidone carboxylique il permet d’être parfaitement toléré par l’organisme et d’éviter les effets laxatifs de certains minéraux. Son absorption est très bonne car il est parfaitement reconnu par l’organisme. Concernant ce zinc il présente une faiblesse importante qui est sa teneur
  • Picolinate de Zinc : les picolinates sont des sels organiques très appréciés par notre organisme car ils sont naturellement présents dans le lait maternel ou encore le lait de vache. Notre organisme le reconnaît parfaitement et peut l’assimiler sans problème. Cependant sa teneur reste très faible et le confort digestif n’est pas assuré.
  • Citrate de zinc : le citrate à une teneur plus intéressante que les pidolates et les picolinates en revanche son absorption est moins bonne et le confort digestif n’est pas assuré non plus.
  • Bisglycinate de Zinc : il s’agit d’un sel végétal très répandu dans l’organisme, il est originaire de la glycine un acide aminé qui permet de réguler la glycémie il est donc particulièrement apprécié par notre corps. Il permet donc une excellente assimilation, il se digère parfaitement et en ce qui concerne le zinc il a la plus haute teneur de l’ordre de 30 %

Aucun de ses transporteurs de zinc n’a de défaut qui soit insurmontable en revanche le bisglycinate est celui présentant les meilleures caractéristiques c’est également le plus coûteux.

Quelles sont les vertus du Zinc ?

 

Il est désormais temps de voir les vertus du zinc. Comme nous l’avions évoqué le zinc agit sur l’activité de plus de 200 enzymes. Ses vertus sont donc nombreuses voici l’ensemble de celle qui ont été validés scientifiquement par les autorités de sûreté européenne :

  1. Zinc élémentIl contribue à un métabolisme glucidique normal
  2. Il contribue à une fonction cognitive normale
  3. Il contribue à la synthèse normale de l’ADN
  4. Il contribue à une fertilité et une reproduction normale
  5. Il contribue au métabolisme normal des macronutriments
  6. Il contribue au métabolisme normal des acides gras
  7. Il contribue au métabolisme normal de la vitamine A
  8. Il contribue à une synthèse protéique normale
  9. Il contribue au maintien d’une ossature normale
  10. Il contribue au maintien de la peau des cheveux et des ongles normaux
  11. Il contribue au maintien d’un taux normal de testostérone dans le sang
  12. Il contribue au maintien d’une vision normale et aide les personnes souffrant de DMLA
  13. Il contribue au fonctionnement normal du système immunitaire
  14. Il contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif
  15. Il joue un rôle dans le processus de division cellulaire
  16. Il contribue à un métabolisme acido-basique normal

 

Proportionnellement, si l’on compare ses bienfaits à son importance dans l’organisme le zinc est l’oligo élément ayant le plus de bienfaits. Certains sont directs et permettent notamment de renforcer le système immunitaire, de lutter contre le stress oxydatif ou encore d’agir sur la beauté. Mais ce n’est qu’une infime partie tant il est également indispensable au métabolisme de micro et macronutriment indispensable à la santé. Un déficit en zinc peut ainsi enchaîner sur un déficit d’autres nutriments.

Quels sont les risques de carences et d’excès de zinc ?

On parle très souvent des carences en minéraux ou oligo-éléments pourtant il est aussi néfaste d’être en carence que d’être en excès. Voici les principaux signes qui peuvent suggérer que vous ne consommez pas la bonne quantité de zinc ?

Signes d’une carence ?

Les signes d’une éventuelle carence en zinc sont assez nombreux et variés ils se caractérisent par :

  • Des problèmes de peaux (très souvent de l’année…) des cheveux fragiles et des ongles cassants.
  • Des crampes répétées ainsi que des douleurs osseuses légères mais persistantes
  • Une mauvaise cicatrisation
  • Des maladies à répétition grippes, rhumes plusieurs fois dans la saison

Signe d’un excès ?

 

Contrairement aux signes d’une carence les excès de zinc se manifestent quasi immédiatement. Ils sont très forts, ils se caractérisent par des maux de tête prolongés, des courbatures inhabituelles très forte, des vomissements et cela peut aller jusqu’au malaise.

Voilà dans les deux cas il est important d’être parfaitement à l’écoute de son corps pour ainsi rapidement rééquilibrer son alimentation.

Contre-indications et effets secondaires ?

Pour les femmes enceintes et allaitantes il est recommandé de prendre l’avis de votre médecin avant de prendre une supplémentation en zinc afin de vous assurer que vous bénéficierez de la posologie la plus adaptée. Sinon le zinc ne présente aucune contre-indication particulière. Attention tout de même à ne pas dépasser les doses requises. Il ne faut pas prendre plus de 15 mg par jour de zinc afin d’éviter les excès et comme nous venons de les voir les effets serait également très néfaste

Ce qu’il faut retenir sur le Zinc ?

  1. Le zinc n’est présent que de façon infime dans notre organisme environ 2,5 mg
  2. Pourtant ses bienfaits sont nombreux ils sont aussi directs qu’indirect
  3. C’est d’ailleurs l’élément qui proportionnellement à sa taille a le plus de bienfaits.
  4. Il est difficile de trouver dans l’alimentation et encore plus chez les personnes suivant un régime végétarien ou vegan.
  5. Pour toute supplémentation il est préférable de choisir un zinc bisglycinate. Il permet d’allier une bonne teneur en zinc et une excellente assimilation par l’organisme.
  6. Pour renforcer l’assimilation vous pouvez prendre votre complément à jeun
  7. Évitez toutes carences mais aussi tout excès en zinc permet de rester en bonne santé.
Facebook
Instagram